La Cave de Thomas Bernhard

La Cave est le second récit autobiographique de Thomas Bernhard, publié en 1976 en langue allemande.

1947. Salzbourg, Autriche.     
Le jeune Thomas Bernhard a 16 ans et ne supporte plus le lycée.                                                            
Un jour, sur le chemin de l'école, il décide brusquement de faire demi-tour et part dans le sens opposé. Cette fuite l'entraîne à l'Office du travail. Là, il obtient une adresse : celle du magasin d'alimentation de Karl Podlaha. L'adolescent commence alors son apprentissage dans cette épicerie en sous-sol, centre névralgique où se pressent les habitants du quartier le plus déshérité de la ville.                                       
Cet endroit sera celui de sa renaissance...    

 

Notre interprétation ...

Il s'agit d'incarner une parole plus que d'incarner un personnage.

Mettre en chair un texte, sans chercher de caractéristiques physiques ou psychologiques.
Le spectacle est une variation à deux comédiennes du texte autobiographique de Thomas Bernhard.
Ce texte est une fugue au sens propre - c’est une fuite pour survivre, exister, résister – et au sens musical - des entrées successives de voix.

 

Ce texte dit l'énergie instinctive d'un être humain, qui un jour, fait « demi-tour », et décide de choisir sa vie. Il tend des fils entre différents pôles, entre des univers, des gens, des activités radicalement opposées, et trouve son équilibre à l'intersection de ces diverses lignes de tension.

plaquette la cave
PLAQUETTE la cave mail.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB